Dead City Blues

Le son garage.

  • Facebook
QUELQUES TITRES

Baby please don't go

02:33

Down to the mainroad

04:09

The bitter way

04:53

Got save the mojo

04:34

VIDÉOS
PRESENTATION

Mené par le chanteur guitariste italien Max Ferrauto  et héritiers ultimes de toutes les saletés du Blues du Grand Maître Howlin’ Wolf, Dead City Blues joue du rock primitif.

Né en 2017 et issu du dispositif d’accompagnement Pink Panda porté par la ville d’Ussel, Dead City Blues a su se faire remarquer au niveau régional en moins de deux ans d’existence et a déjà été programmé, entre autres, au off du Festival Jazz à Vienne, au Festival Colours Of Blues à Clermont Ferrand, au Festival Carrefour du Blues en Sumène Artense, au Festival au Château à Ussel et au Run Cap Sud à Argenton sur Creuse.

Leur interprétation sauvage des classiques du blues comme leurs compositions portent l’empreinte du garage-rock des années 60 et du punk.

Le premier EP de Dead City Blues, Sounds from the garage, est sorti en Aout 2019.